Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #protwin tag

Protwin au Vigeant et bilan de la saison

23 Septembre 2013 , Rédigé par Sébastien POUZOULET Publié dans #Protwin, #Saison 2013

Alors que je m'étais préparé une saison de rêve :

- Challenge Protwin au complet (soit 6 WE de course)

- 3 Endurances avec les copains

- Sur une super meule bien préparé

Ma saison 2013 fût, comment dire... Pas facile.

Le mauvais temps ne m'a pas permis d’accumuler du roulage, et je n'ai jamais pu me faire à la KTM. Pas que ce soit un mauvaise moto mais elle ne me convient pas. La preuve je roule plus vite avec la Ducat d'endurance équipé du gros réservoir.

De plus un problème de boite de vitesse, le mariage de mon frère et une erreur de planning m'a fait rater la moitié des courses prévues.

Bref une saison à oublier, mais avec beaucoup d'enseignements à en tirer.

J'ai donc fait ma dernière manche de l'année au Vigeant avec une nouvelle 1198 que je présenterai bientôt.

Le WE fût difficile avec pour bien commencer la chute d'Emmanuel dès le 3éme tour de la séance d'essais libre qui c'est soldé par une fracture de la clavicule... Ça commence bien. Pour ma part je découvre la 1198, le moteur marche fort mais j'ai du mal à la faire tourner.

Les essais qualif sont du même acabit avec un temps à 7s de mes chronos habituels. En fait le soucis est résolu avant la course : la géométrie de la moto réglé avec des PIrelli ne convient pas au Michelin. Je bascule la moto sur l'avant et hop! 4s de gagné. Ca ne suffit pas mais je manque de roulage et la position sur la moto est à adapter à mon mètre 86.

Bref, moi qui avait marqué des points lors de mes 2 dernières courses au Vigeant, je suis très déçu.

Maintenant je me tourne vers l'avenir avec la Ducat.

Nogaro 2013, course 2

3 Juin 2013 , Rédigé par Sébastien POUZOULET Publié dans #Saison 2013, #Protwin

Il est 16h05 lorsque l'ensemble du plateau Protwin arrive sur la prégrille pour cette seconde course. Tout le monde a chaussé les slicks, la piste est séche et il y a du soleil malgrè un gros nuage noir au bout du circuit.

16h15, les moteurs démarrent et les commisaires nous lachent dans le tour de formation en même temps que s'abat un orage sur le circuit... nous finisons péniblement le tour de formation pour rentrer directement au stand afin de changer les roues. Nouveau départ dans 10 minutes.

Les paddock étant à 1km de l'entrée de la piste, nous nous retrouvons seuls, souvent sans béquilles, celle ci étant avec les mécanos dans les stands... Par chance Loulou, notre fidéle mécano - coach - team manager, arrive vite pour m'aider. Manu lui ne repartira pas.

En 10 minutes nous avons changé les 2 roues et je m'élance pour la prégrille. Il continu de pleuvoir.

Lors du tour de chauffe, je ne retrouve absolument pas le feeling que j'avais lors de la première course et cela ce confirme en course. Autant je me suis fait plaisir lors de la première course, autant j'ai souffert lors de la seconde. Je n'ai jamais réussi à avoir la moindre sensation positive. 8 tours de galère à 10 secondes de mes temps du matin.

J'avais juste envi que ça se termine. Bref cette course est à oublier. Je fini 20éme et dernier.

Nogaro 2013, course 1

2 Juin 2013 , Rédigé par Sébastien POUZOULET Publié dans #Saison 2013, #Protwin

Ce matin, sur Nogaro il pleuvait, pas des trombes d'eau mais assez pour détremper la piste et faire déclarer la course Wet par la direction de course.

A 8h00 tout le paddock s'affairait à monter les pneus pluie et à préparer les casques pour les conditions humides, enfin sauf Manu54 mais on en reparlera plus tard.

8h45, lors de la mise en prégrille on m'installe dans une flaque qui présume du meilleur pour la course. Le départ prend un peu de retard car les motos anciennes qui roulaient avant nous ont délicatement assaisonné la piste d'huile de ricin que les commissaires tentent de nettoyer.

9h10, la direction de course nous lance pour le tour de chauffe, j'en profite pour évaluer le grip de la piste qui n'est pas mauvais avec les pneus pluie.

J'ai juste le temps de me réinstaller sur la grille en 9éme ligne (26éme) que les feux rouges s'effacent, remplaçaient par les verts : gazzzzz!

Les départs sous la pluie sont souvent suivi d'un premier virage un peu chaud et c'est le cas. Je me retrouve un peu englué dans le peloton, bloqué derrière certain habituel top pilote du challenge apparemment peu alaise dans ses conditions. J'arrive rapidement à me détacher en 19éme position et je remonte sur deux moto, une 1098RS et une 999R qui me lâchent dans les lignes droites mais que je rattrape aux freins et me bloquent dans les parties sinueuse. J'arrive à les passer à deux tours de la fin. Alors que je pense finir mon avant dernier tour, je passe Manu dans le dernier virage du circuit et lui prend un tour. Il n'avait pas mis de film anti-buée et a vu son casque envahi de buée dès le départ.

Je passe la ligne d'arrivée pensant entrer dans le dernier tour mais je vois alors les commissaires nous saluer... J'ai du louper le drapeau à damier.

Je fini donc 18éme en partant 26éme... La course fut très sympa, je me suis fait plaisir. A voir le temps pour la course 2.

Nogaro 2013, course 1
Nogaro 2013, course 1

Protwin 2013, manche 3 à Nogaro

1 Juin 2013 , Rédigé par Sébastien POUZOULET Publié dans #Saison 2013, #Protwin

La moto est enfin remontée grâce au travail et à la patience d'Absolut' Moto et ce, malgré la collusion entre les jours fériés de mai, KTM France-Autriche, et un transporteur.

La fourchette d'arbre secondaire est donc changée et le moteur tourne rond. Nous avons fini de le remonté dans le cadre mercredi et avons pu le démarrer jeudi.

Vendredi matin direction le circuit de Nogaro dans le Gers pour la troisième manche du challenge Protwin 2013. Le temps est incertain, le département en vigilance orange

Vendredi en fin d'après midi j'ai pu vérifier que tout fonctionnait correctement lors d'une séance d'essais libre sur le sec, la pluie n’arrivant que 5 minutes après le retour au stand. Aucuns soucis à signaler, après discussion avec Loulou, on décide de ne rien changer pour la seule séance qualificative de samedi midi.

La séance qualificative se passe sur une piste sèche et par 11°C. Les sensations s'améliorent mais je manque de roulage avec la KTM pour faire mieux que 1'41. Je partirai 26éme demain matin pour les 2 courses de 12 tours qui auront lieu à 9h30 et 16h30 dimanche.

Cet après midi il nous reste un peu de mécanique à faire (changement de plaquette de freins pour moi), montage du shifter pour Manu.

La fourchette, objet du délit!

La fourchette, objet du délit!

Manche 2 : Ledenon

14 Mai 2013 , Rédigé par Sébastien POUZOULET Publié dans #Protwin, #Saison 2013

Ce WE aura lieu la seconde manche du challenge Protwin 2013 à Ledenon.

Malgré une préparation optimale du pilote et un roulage de découverte la semaine dernière plutôt positive, il y a de grande chance que je ne puisse pas y participer. En effet je n'ai toujours pas reçu les pièces afin de remonter le moteur de la RC8R.

Il reste encore un très faible espoir qui viens de partir en fumé au moment même ou j'écris ces lignes.

Il faut maintenant aller de l'avant et préparer la manche de Nogaro dans 3 semanes.

ps : Encore merci à Christophe pour le prêt de sa CBR1000RR afin que je puisse découvrir le circuit de Ledenon il y a 15 jours. Malheureusement ça ne me servira pas cette année.

Souvenirs, souvenirs

12 Février 2013 , Rédigé par Sébastien POUZOULET Publié dans #protwin

Afin de vous faire patienter un peu (je sais pas pourquoi je dis ça vu les 2 visites par jour sur le blog) voici la vidéo de la première manche de Protwin au Vigeant l'an dernier. Je par 21 et fini 15.

Protwin

7 Février 2013 , Rédigé par Sébastien POUZOULET Publié dans #Protwin, #Saison 2013

Protwin

Cette année, je me lance donc dans le grand bain de la compétition moto en m'inscrivant pour l'ensemble de la saison en Challenge Protwin. En 2011 et 2012, je m’étais contenté de faire une seule manche sur le circuit du Vigeant.

Mais vous allez me dire : « c’est quoi ce Protwin ? »

Pour faire simple, c'est un challenge associatif réservé aux bicylindres de plus de 700cc avec 10 courses de vitesse sur 6 weekends. C’est un peu le championnat de France des bicylindres, et même si il n’a pas ce titre, le niveau est très relevé.

Donc le challenge est géré par une association loi 1901, avec à sa tête Florence, la présidente, assistée d’une équipe de bénévoles. Ils sont en charge de toute l’organisation, cherchant des dates de course l’hiver et gérant toute l’infrastructure lors des compétitions (contrôle technique, classement, podium…). C’est en grande partie grâce à eux que le Protwin perdure, se développe tout en gardant son exceptionnelle ambiance et ce, pour la 26ème année.

Parlons-en de l’ambiance du Protwin, elle n’a pas d’égal à ma connaissance dans le sport mécanique (en dehors peut-être du Sportwin, un autre coupe associative pour petits bicylindres). Pour preuve, la première fois que je me rendais pour rouler en Protwin, j'ai reçu un coup de fil sur la route du circuit de Florence qui s'inquiétait de mon retard alors qu'elle ne me connaissait pas encore... Si ce n'est pas de l'intégration rapide ça! De plus, il n’est pas rare qu’un pilote prête un moteur voire même une moto à un autre en galère.

Qui dit course moto, dit belle mécanique et en Protwin il n'y a quasiment aucune limitation dans la préparation des motos ce qui permet de voir aussi bien des motos presque stocks que des protos ou des machines tout droit évadées du mondial superbike. Le spectacle est aussi dans le paddock.

Cette année, Florence nous a dégoté des courses sur les plus beaux circuits de France.

On débutera les 18, 19 et 20 avril à Magny-Cours lors du Bol d’Or, rien que ça.

Les 17, 18 et 19 mai nous serons à Ledenon.

Le premier weekend de juin marquera notre retour dans le sud ouest à Nogaro dans le Gers.

Les 6 et 7 juillet, nous resterons dans la région à Pau Arnos.

Le 31 aout et le 1er septembre, nous prendrons la direction du Vigeant dans la Vienne.

Et pour finir en beauté, les 19 et 20 septembre nous finirons la saison sur le circuit Bugatti lors des 24 heures du Mans.

Donc pour résumer : super ambiance, belles motos, magnifiques circuits et gros niveau. La saison ne peut qu’être bonne !

http://www.challengeprotwin.fr/